UA-69286360-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

20/10/2018

La fibre en 2019 sur la presqu'île ?

Les débats lors de la réunion du CODEPA à Quiberon le 19 octobre 2018 ne laisseront que peu de traces dans l'histoire !

Fibre, l'enfouissement en bretagne.jpg

L'enquête du CODEPA sur la presqu'île de Quiberon porte sur les transports, le logement, le développement économique, la démographie le tourisme et l'écologie. 396 personnes sont interrogées entre mai et juin 2018, leurs réponses sont synthétisées dans cette étude, avec quelques citations "piquantes".

Tous les sujets classiques sont répertoriés : saturation de l'axe Auray-Quiberon, devenir du "tire-bouchon", prix "excessif" de l'immobilier, baux commerciaux élevés, population vieillissante, tourisme "bas de gamme" irrespectueux, patrimoine naturel menacé !  

La qualité la plus estimée : la tranquillité, avec comme corolaire la "fin de vie" sur la presqu'île... 

Quiberon est représentée par son Maire, Bernard Hilliet et une partie des adjoints et conseillers, Saint Pierre Quiberon par ses conseillers d'opposition et son Maire honoraire, Geneviève Marchand.

Les questions ? les jeunes et leur "boite de nuit", le "tire-bouchon", la pénurie de médecins généralistes, la maison des seniors, la téléphonie mobile et la fibre.

Bernard Hilliet avec son amabilité coutumière est seul à répondre : et à montrer la difficulté de trouver une solution à chaque problème. Une deuxième boite de nuit ? pourquoi pas, mais où ? le "tire-bouchon", une négociation presque réussie, mais qui capote en début 2018 par la faute de l'Etat ! Un Cardiologue, qui s'installe définitivement, un Ophtalmo peut-être, quelques généralistes à temps partiel ! Les "seniors", un terrain vendu 3,7 millions, qui devrait alimenter la construction d'un stade multisport ! deux opérateurs ouvrent de nouvelles antennes, mais petit secret, Martin Bouygues, client de la Thalasso, proposerait bientôt une "meilleure solution" ! Quant à la fibre, elle est aujourd'hui disponible, moyennant finance ! selon Mégalis, la presqu'île serait dans le train des opérations en 2019-2020...

Enfin une bonne nouvelle pour les habitants de la presqu'île !

Lire la suite

12/10/2018

AQTA, l'intercommunalité pour tous ?

Une "explosion marketing" à la rentrée 2018 avec Philippe Le Ray en "Number One" dans la presse locale !

Philippe Le Ray, Président d'AQTA, interview de rentrée 2018.jpg

Une manière de masquer l'impact financier de l'intercommunalité sur les feuilles de Taxe d'habitation (56% par exemple à Saint Pierre Quiberon !)

Après un mandat parlementaire, le Président d'AQTA "traverse le désert" en battant les estrades, en multipliant les interviews et en organisant des réunions en tous genres :

Sports, Pôle multi-modal de Brech, pépinières d'entreprise, approvisionnement en eau potable de la presqu'île, le multi-accueil des petits, les stations d'épuration, le tourisme et ses offices, le vélo et ses pistes, bretelle de désenclavement vers Lorient, les médiathèques en réseau, les fonds de concours pour les projets des communes, les parcs d'activité, les créations d'entreprise, les jeunes agriculteurs, l'incinérateur de Plouharnel...

Que de sujets en question pour faire oublier aujourd'hui ce qui fâchent les presqu'îliens : l'axe Auray-Quiberon, en voie de saturation (contournement et calibrage), la fibre optique et les communications téléphoniques, les activités économiques hors tourisme, les rapprochements de communes…

Le bilan 2014-2017 d'AQTA, une belle brochure ! mais les choix sont-ils démocratiques et pertinents ?

 

 

 

Lire la suite

02/10/2018

Municipales en vue ?

Gazette municipale et réunions publiques sont en "tension" !

Demain SPQ en campagne.jpg

Dans un style inimitable (et souvent incompréhensible), Madame Le Maire propose dans les Nouvelles Numéro 18 une nouvelle version de la mise en sens unique de la rue Marthe Delpirou (feuilleton à suivre), une réunion publique sur le remplacement du Celtic (du HLM à la maison de seniors ?), une continuité de la "voie verte" dans Penthièvre avec un nouveau sens unique Boulevard de l'Océan (et une nouvelle réunion publique), un aménagement de la rue des Tamaris ( sans réunion publique) alors que l'Avenue de l'Atlantique est rétrécie après les travaux et que le lotissement social de Kergroix a bien du mal à être livré dans les délais (Prestige et Patrimoine…), un achèvement du "verdissement" de la traversée de Penthièvre (dans un style nettement moins flamboyant).

Autre nouveauté, côté Mairie, l'ouverture à l'année du camping du Petit Rohu aux camping-cars! , sur une dune qui s'effondre et où tout équipement nouveau est interdit par la loi littoral !

En résumé un catalogue de "promesses", représentatives du côté brouillon de l'équipe municipale avec de nombreux aller-retours ! Difficile d'en faire pour l'instant un programme électoral consistant.

En face une opposition, qui marque des points sur le coût réel du "deuxième PLU" (145 700 euros sans compter les fautes d'orthographe), censuré évidemment dans la feuille de chou municipale, PLU, qui est finalement menacé par un recours devant le tribunal administratif.

La multiplication des réunions publiques ("quand la population désire, exprime ses volontés") arrive un peu tard, après plusieurs années de travail "en solo" et des comportements inacceptables du côté de l'urbanisme…Aujourd'hui le temps passé en réunions intercommunales réduit le dialogue nécessaire avec la population de la commune. Beaucoup de décisions "unilatérales" risquent de faire basculer une grande partie des citoyens vers l'opposition, tant la surdité est grande !

La mauvaise "communication" est mortifère ! Les prochaines échéances seront décisives !

Lire la suite